Guide d’achat d'appareil photo

Vous souhaitez acheter un appareil photo, mais ne savez pour lequel opter en raison du nombre de modèles et types. Ce guide vous donne quelques conseils avant l'achat d'un appareil photo pour vous aider à trouver celui qui vous convient le mieux.

Guide d’achat d’appareil photo

Nous vous présentons nos recommandations pour les types de photographes les plus courants: les photographes occasionnels, les photographes amateurs éclairés et les professionnels. Ci-dessous, nous présentons les différents types d’appareils photo et expliquons les termes les plus importants de la photographie qui vous aideront à déterminer l’appareil photo idéal pour vous.

Photographe occasionnel

Les photographes occasionnels et débutants constituent le plus grand groupe de photographes. Vous utilisez un appareil photo surtout en vacances ou lors d'occasions spéciales et généralement pour réaliser des instantanés ou des photos de vacances. En tant que photographe occasionnel, vous ne vous servez peut-être pas toujours d’un appareil photo pour prendre des photos, mais vous utilisez souvent un smartphone, parce que la qualité des appareils photo des téléphones portables s'améliore continuellement et rivalise avec celle des appareils photo compacts bon marché. Si vous voulez obtenir une qualité supérieure, l’idéal est d'opter pour un appareil photo compact haut de gamme où un appareil photo bridge. Si vous imprimez vos photos, vous choisissez le format photo standard ou créez un album photo. Vous ne retouchez généralement pas vos photos.

Découvrez nos recommandations d'appareils photo pour photographes occasionnels. Elles vont des appareils photo compacts bon marché aux bridges, en passant par les appareils photo compacts haut de gamme.

Photographe amateur éclairé

Si vous n’utilisez pas seulement votre appareil photo pendant les vacances ou lors d’occasions spéciales et avez déjà une certaine expérience de la photographie, vous faites probablement partie du groupe des photographes amateurs éclairés. Même lorsque l’on aborde des aspects plus techniques, vous n’êtes pas complétement perdu. Vous vous êtes déjà intéressé à l'ouverture, à la durée d'exposition ou à la distance focale. Vous connaissez la différence entre les capteurs APS-C et plein format. Vous avez déjà essayé différents objectifs et avez ainsi découvert leurs avantages et leurs inconvénients. Vous aimez retoucher vos photos et faites imprimer en grand format sur une toile ou en poster celles qui sont particulièrement réussies. Vous adorez vous pencher sur les fonctionnalités spéciales, telles que le wifi, les différents objectifs et les autres accessoires.

Découvrez nos recommandations d'appareils photo pour photographes amateurs éclairés.

Professionnel

Vous avez une formation de photographe qualifié ou vous y connaissez bien en photographie grâce à beaucoup de pratique et à une grande dose de passion. Dans le domaine de la photographie, on ne peut pas vous faire prendre des vessies pour des lanternes. Vous savez exactement quel objectif et éclairage utiliser pour prendre une photo parfaite. Vous savez qu’un capteur plein format est le seul qui vous convient. Vous emmenez votre appareil photo avec vous pour pouvoir immortaliser les scènes et moments particuliers. Vous prenez des photos que vous utilisez professionnellement pour des sites Internet, des brochures ou autres supports publicitaires et avez donc besoin d’une haute résolution. Vous participez à des événements et soirées comme photographe. Vous réalisez aussi parfois des portraits ou photos de paysages. Vous retouchez la plupart de vos photos sur ordinateur pour obtenir le meilleur résultat possible.

Découvrez nos recommandations d'appareils photos pour professionnels confirmés.

Types d’appareils photo

On peut grossièrement classer les appareils photo en deux familles, elles-mêmes divisées en deux sous-catégories chacune. Il existe, d’une part, les appareils photo reflex (DSLR, SR, SLR) et appareils photo hybrides (DSLM), qui ont des objectifs interchangeables, et, d’autre part, les appareils photo compacts (DSC) et bridges qui ont un objectif non interchangeable. Pour les photographes occasionnels, c’est surtout la partie droite qui est intéressante, celle concernant les appareils photo à objectif non interchangeable. Tous les appareils photo compacts ne se valent cependant pas. Les prix varient fortement, et les appareils photo compacts haut de gamme sont nettement plus performants. Ils proposent, par exemple, plus de collimateurs. Pour faire simple, plus il y a de collimateurs, mieux c’est et plus les photos seront nettes. Un appareil photo bridge est également surtout intéressant pour les débutants ainsi que les utilisateurs occasionnels, et représente, grâce à sa vaste plage de zoom, un compromis entre appareil photo compact et reflex. Nous recommandons aux photographes amateurs éclairés, et évidemment aux professionnels, d’investir dans un appareil photo reflex ou hybride haut de gamme. Ils permettent une bien plus grande flexibilité grâce à la possibilité de changer d’objectif. Les différences techniques se reflètent généralement directement dans le prix. Un appareil photo reflex équipé d’un capteur plein format est donc en général bien plus cher qu’un autre équipé d’un capteur APS-C. Donc, même si des appareils photo peuvent paraître semblables, les caractéristiques techniques influencent le prix, mais aussi la qualité.

Appareils photo reflex

La plupart des gens connaissent l’appareil photo reflex, «Digital Single Lens Reflex Camera» (DSLR) en anglais. Ce type d’appareil photo est équipé d’un miroir. Le miroir sert avant tout à dévier la lumière, et donc l’image, qui pénètre dans l’objectif vers le prisme, puis le viseur. Il permet donc de voir directement à travers l'objectif, de la même manière qu'avec des jumelles. Ce type de viseur s'appelle un viseur optique ou «optical viewfinder» (OVF) en anglais.

Dans les appareils photo reflex, le capteur se situe derrière le miroir. Lorsque l’on appuie sur le déclencheur pour prendre une photo, le miroir se rabat vers le haut, la lumière incidente vient frapper le capteur et le processeur d'images la transforme en image numérique qui est enregistrée. Tout cela se produit en une fraction de seconde. Certains appareils photo reflex permettent même de prendre plus de dix photos par seconde.

Appareils photo reflex

Appareils photo hybrides

L'appareil photo hybride, «Digital Single Lens Mirrorless Camera» (DSLM) en anglais, constitue une évolution de l'appareil photo reflex classique. La principale différence est l'absence de miroir. La lumière qui pénètre par l'objectif frappe donc directement le capteur. Cette particularité apporte deux différences intéressantes:

  1. L'absence de miroir permet un design plus compact. Les appareils photo hybrides sont, à taille de capteur égale, généralement plus petits et plus légers que les appareils photo reflex.

  2. La lumière, c'est-à-dire l’image, qui pénètre dans l'appareil via l’objectif, n’est plus déviée vers le viseur grâce à un miroir et un prisme. La solution est très simple. Un petit écran est installé dans le viseur. Il affiche l’image du capteur, tout comme l’écran à l’arrière de l’appareil photo. Pour un appareil photo hybride, on parle donc d’un viseur électronique, «electronic viewfinder» (EVF) en anglais. L'avantage d’un viseur électronique est qu’il offre un modevisée directe (Live View) permanent sur l'écran arrière et dans le viseur. Il est donc possible de constater directement les effets des modifications de paramètres et de savoir à l’avance à quoi ressemblera la photo. L'inconvénient est qu’au moins un «écran» est toujours allumé, voire deux. Cela implique que la batterie a une autonomie inférieure, et permet donc de prendre des photos moins longtemps. Si vous faites beaucoup de photos et utilisez un appareil photo hybride, nous vous conseillons de toujours avoir au moins deux batteries sur vous.

Appareils photo hybrides

Appareils photo compacts

Comme leur nom l'indique, les appareils photo compacts sont compacts, petits et pratiques, et sont équipés d’un objectif non interchangeable. Cette sous-catégorie peut encore être subdivisée, comme suit:

  1. Appareils photo compacts dont l'objectif est à l’intérieur du boîtier. La forme de l’appareil ne change pas lorsqu'on l’allume, qu’on l’éteint ou qu’on zoome.
  2. Appareils photo compacts dont l’objectif sort et entre. Allumer, éteindre et zoomer.
  3. Appareils photo compacts à focale fixe. Ils ne permettent donc pas de zoomer et leur forme ne change pas.

Les appareils photo compacts dont l’objectif est à l’intérieur du boîtier sont petits et compacts et aucune pièce ne dépasse. Ils sont, pour ainsi dire, construits d’un seul bloc. Étant donné que l’objectif ne peut pas sortir, il n'y a que très peu de pièces mobiles, ce qui rend l’appareil plus solide que la moyenne. Nombre d’entre eux sont même étanches jusqu’à une certaine profondeur et fonctionnent parfaitement quand il gèle. Ils sont donc surtout adaptés pour prendre des instantanés à la plage, sur les pistes de ski ou dans d’autres contextes humides, froids, sales ou tout à la fois. Étant donné que l'objectif ne peut que très peu bouger, il ne faut pas s'attendre à des miracles en matière de zoom.

Les appareils photo compacts à objectif mobile sont les plus répandus. Pour faire simple, on peut les diviser en deux groupes. Il existe, d’une part, les appareils photo compacts gros zoom, qui sont conçus comme des petits appareils polyvalents. Ils sont petits, compacts, mais sont tout de même équipés d’un zoom remarquable, parfois jusqu’à 40x.

Il y a, d'autre part, les appareils photo compacts experts, qui sont équipés d’un objectif lumineux et d’un capteur de taille supérieure, généralement d’1 pouce. Cependant, le zoom en pâtit. Il est généralement de 3x ou 4x pour ces appareils.

Les appareils photo compacts à focale fixe sont des modèles assez particuliers qui n'intéressent que les passionnés de photo. Pour ceux qui ne le savent pas, une focale fixe implique qu'il n’est pas possible de zoomer, Le cadrage de l’image reste donc toujours le même, le seul moyen de zoomer est de se déplacer. Ces appareils photo sont de très haute qualité, et une attention particulière est accordée à la combinaison du capteur et de l’objectif. Par ailleurs, ils sont équipés, contrairement aux autres appareils photo compacts, de capteurs APS-C ou plein format.

Appareils photo compacts

Appareils photo bridges

Comme les appareils photo compacts, les bridges ont un objectif non interchangeable. Étant donné qu'ils disposent généralement d’une plage de zoom bien plus vaste, l'objectif est plus encombrant. Selon le modèle, ils sont aussi volumineux voire plus volumineux que les appareils photo hybrides et reflex. Les appareils photo bridges constituent la jonction entre les appareils photo compacts et les appareils à objectifs interchangeables. La meilleure manière de l’expliquer est d’utiliser un exemple. Nous allons comparer certaines des caractéristiques principales du Sony RX100 V et du Sony RX10 lll, le meilleur appareil photo compact et le meilleur bridge de Sony.

Exception faite de l'objectif, le RX100 V et le RX10 lll sont des appareils photo très proches en matière de caractéristiques techniques. Les deux appareils sont équipés du même capteur, et, si l’on sélectionne les mêmes paramètres, on peut obtenir deux photos presque identiques. La principale différence est, évidemment, l'objectif, qui a une distance focale bien plus élevée. Autrement dit, le RX10 lll permet d’être neuf fois plus proche d’un sujet que le RX100 V ne le permet, sans avancer d’un pas.

Bien sûr, avoir un plus grand objectif se répercute sur la taille et le poids de l’appareil photo. Le Sony RX10 III est toutefois un exemple extrême. Il existe des appareils photo bridges sensiblement plus petits et plus légers. En comparaison avec les appareils à objectifs interchangeables, les bridges permettent donc de ne pas devoir transporter plusieurs objectifs, mais de tout de même bénéficier d’une vaste plage de zoom.

Appareils photo bridges

iPhone et autres: un cas particulier

Lorsque l’on parle de types d’appareils photo, on ne pense pas directement aux iPhone et autres smartphones, en tout cas pas moi. Le smartphone est un hybride, un mélange de téléphone portable, d’ordinateur, de Gameboy, d'appareil photo et de quelques autres appareils. Il est donc très polyvalent, mais ne fait rien parfaitement. Pourquoi alors qualifier l'iPhone et les autres smartphones de type d'appareil photo? Les smartphones ont bouleversés plusieurs domaines de nos vies, notamment la photographie. Citons quelques chiffres. En 2017, 1300 milliards de photos ont été prises, c’est-à-dire environ 3,5 milliards de photos par jour, 148 millions par heure, 2,5 millions par minute et 41 000 par seconde. Autrement dit, un sacré paquet. Parmi cette quantité inimaginable de photos, environ 85 %, soit 1100 milliards, ont été prises avec un smartphone. Le smartphone peut donc être considéré comme une sorte de petit frère de l'appareil photo compact.

Wichtige Begriffe im Bereich der Kameras

Um allfälligen aufkommenden Fragen, Missverständnissen und Unklarheiten vorzubeugen werden hier noch einige Begriffe vereinfacht und möglichst verständlich erklärt.

Bildqualität

Das Zusammenspiel des Objektives, des Aufnahmesensors und des Bildprozessors eines Fotoapparats ist das Wichtigste, um eine optimale Bildqualität zu erhalten. Wie gut die Aufnahmen sind, lässt sich heutzutage am einfachsten mit Probebildern von Testberichten nachvollziehen.

Aufnahmesensor

Der Aufnahmesensor der Fotokamera wandelt das auftreffende Licht des Motivs in Helligkeitswerte um, aus denen dann ein Bild erstellt wird. Da der Aufnahmesensor nur Schwarz- und Weisstöne unterscheiden kann, ist vor dem Sensor ein Farbfilter angebracht. Bei den Aufnahmesensoren werden zwei Typen unterschieden, der CMOS-Chip und der CCD-Chip. Zurzeit sind in den meisten Fotoapparaten CCD-Chips verbaut, da diese das Bildrauschen bzw. Pixelstörungen dank höherer Lichtempfindlichkeit niedriger halten als der CMOS-Chip. Der CMOS-Chip kann dafür mit höherer Geschwindigkeit auftrumpfen und das Bildrauschen wird durch einen guten Bildprozessor ausgeglichen.

Bildprozessor

Der Bildprozessor des Fotoapparats macht aus den Daten des Aufnahmesensors das eigentliche Foto. Zusätzlich behebt der Prozessor das sogenannte Bildrauschen. Als Rauschen werden Unregelmässigkeiten von Bildpunkten bezeichnet. Es gibt verschiedene Modelle von Bildprozessoren, dazu gehörten Canon’s DIGIC, Nikon’s EXPEED und Sony’s BIONZ.

Bildsensor

Der Bildsensor einer Fotokamera wandelt die durch das Objektiv auftreffenden Lichtstrahlen eines Motivs in elektrische Signale um, welche mit Hilfe des Bildprozessors zu einem digitalen Bild zusammengefügt werden. Vereinfacht kann gesagt werden, dass der Sensor aufgrund seiner Eigenschaften wie Typ, Grösse, Anordnung und Anzahl seiner Pixel nebst der Güte des Objektivs die zweite bestimmende Grösse für die zu erwartende Bildqualität ist.

Sensorgrösse

Zurzeit kann man die gängigsten Sensorgrössen in fünf Kategorien unterteilen. Vollformat oder Kleinbild, APS-C, Micro Four Thirds kurz MFT, 1 Zoll und jene welche kleiner sind als 1 Zoll.

Vollformat = Vollformatsensoren sind nur im Profi und Semiprofi Segment anzutreffen. Die Sensorgrösse entspricht mit 36x24mm dem Negativ-Bild einer alten Kleinbild-Kamera.

Advanced Photo System – Classic (APS-C) = Die APS-C Sensorgrösse ist die gängigste im Spiegelreflex und Systemkamerabereich. Von der grösser her entspricht APS-C etwa 2/3 eines Vollformatsensors.

Micro Four Thirds (MFT) = MFT Sensoren sind seitens Olympus und Panasonic stark im Systemkamerabereich vertreten. Diese Sensorgrösse ist ca. halb so gross wie Vollformatsensoren.

1 Zoll = 1 Zoll Sensoren sind hauptsächlich im Kompaktkamerabereich anzutreffen.

Kleiner als 1 Zoll = Sensoren welche kleiner als 1 Zoll sind, sind nur im Kompaktkamerabereich anzutreffen wobei die gängigste Grösse 1/2.3" Zoll darstellt. Noch kleinere Sensoren sind praktisch nur noch in Smartphones zu finden.

Brennweite / Brennweitenbereiche

Die Brennweite bezeichnet die Entfernung der Linse zum Brennpunkt (Sensor). Es werden drei Kategorien unterschieden: bis 40 mm als Weitwinkel, zwischen 40 und 60 mm als Normalbrennweiten und über 60 mm als Telebrennweiten. Es gilt, je kleiner die Brennweite des Fotoapparates ist, desto grösser ist der Bildausschnitt. Bei der Unterteilung wird von 50mm als Grundwert ausgegangen, da eine Aufnahme mit dieser Brennweite in etwa dem Bildwinkel / Bildausschnitt des menschlichen Auges entspricht. Weitwinkelobjektive ermöglichen Aufnahmen mit grossem Schärfebereich und geringer Verwacklungsgefahr. Sie eignen sich besonders gut für Landschaftsfotografie, Architekturaufnahmen oder Innenaufnahmen. In der nachfolgenden Aufzählung sind die verschiedenen Brennweitenbereiche mit den entsprechenden Brennweitenangaben ersichtlich:

Superweitwinkel = kleiner als 20 mm

Weitwinkel = 20 - 39 mm

Standard = 40 - 60 mm

Tele = 61 300 mm

Supertele = grösser als 300 mm

Zoombereich & Zoomfaktor

Der Zoombereich einer Kamera oder eines Objektivs kann dessen Brennweitenbereich gleichgestellt werden. Deckt die Kamera oder das Objektiv einen Brennweitenbereich von 24-70mm ab so hat sie/es auch einen Zoombereich von 24-70mm. Auf Grund des Zoombereichs respektive Brennweitenbereichs kann der Zoomfaktor berechnet werden. Hierfür teilt man die minimale Brennweite durch die maximale Brennweite. Eine Kamera mit einem Brennweitenbereich von 24-70mm hat also einen Zoomfaktor von ca. 2.9x (70/24=2.917).

Bildstabilisator

Der Bildstabilisator der Fotokamera hilft gegen verwackelte und unscharfe Bilder. Man unterscheidet die Bildstabilisatoren generell in drei Kategorien: Die optische Bildstabilisierung, die mechanische Bildstabilisierung und die elektronische Bildstabilisierung.

Die elektronische Bildstabilisierung wird meistens bei Videokameras eingesetzt und durch die Kamerasoftware gesteuert. Die optische Bildstabilisierung ist die meist verwendete Stabilisierungsart und basiert auf der Hardware der Fotokamera. Die Mechanische Bildstabilisierung ist nicht in die Kamera eingebaut, sondern kann durch Aufstützen eines Statives durchgeführt werden. Er verschiebt den Bildsensor entgegen der Verwacklungsrichtung.

ISO

Die ISO-Zahl gibt an wie lichtempfindlich der Sensor des Fotoapparates ist. Mit höherer Lichtempfindlichkeit kannst du auch bei dunkleren Verhältnissen ohne Blitz gute Fotos machen. Ein guter Fotoapparat bietet ISO 1600 oder höher.

Lichtstärke

Die Lichtstärke betrifft das Objektiv. Sie gibt Aufschluss darüber wie viel Licht ein Objektiv in der Lage ist durchzulassen. Man kann sich dies ein wenig wie die Pupille eines Auges vorstellen. Je dunkler es ist, umso grösser ist sie, je heller es ist, umso kleiner ist sie. Spricht man nun von einem lichtstarken Objektiv oder einem Objektiv mit einer hohen Lichtstärke heisst dies, dass das Objektiv viel Licht zum Sensor durchlassen kann. Dies bringt im Vergleich zu einem Objektiv mit tiefer Lichtstärke hauptsächlich zwei Vorteile mit sich. Erstens ist die Bildqualität bei schwachem Licht besser und zweitens kann ein fotografiertes Objekt besser in Szene gesetzt werden, da man den Hintergrund verschwimmen lassen kann. Die Lichtstärke wird beispielsweise mit f2.8 angegeben. Je kleiner die Zahl ist, umso höher ist die maximale Lichtstärke.

Megapixel

Megapixel (MP) steht für die Auflösung der Digitalkamera. Je mehr Megapixel eine Kamera hat, desto grösser kannst du deine Bilder in guter Qualität ausdrucken. Aber Achtung, eine hohe Pixelzahl garantiert nicht zwangsläufig eine gute Bildqualität. Nein, es kann sogar zu Qualitätsverlust kommen, meist in Form von erhöhtem Bildrauschen. Der Grund dafür ist folgender: Ein Pixel hat eine gewisse Lichtempfindlichkeit und umso grösser ein Pixel ist, desto grösser ist auch dessen Lichtempfindlichkeit. Da ein Sensor nur eine begrenzte Fläche aufweist ist es eine logische Schlussfolgerung dass die einzelnen Pixel kleiner werden und ihre Lichtempfindlichkeit daher abnimmt umso grösser die gesamt Anzahl von Pixel auf einem Sensor ist.

Für eine allgemeine gute Bildqualität sind aber andere Faktoren wie das Objektiv, der Aufnahmesensor und der Bildprozessor der Fotokamera relevanter.

Raw und JPEG

Die meisten Fotokameras können die Fotos entweder als Raw oder JPEG Format speichern. Die meisten Spiegelreflex- und Systemkameras können Bilder im Raw Format schiessen, während Kompaktkameras in der Regel auf JPEG limitiert sind. Das Raw Format speichert alle Informationen des Bildes, während beim Komprimieren auf JPEG viele Informationen verloren gehen.

Speicherkarten

Damit du deine Kamerabilder speichern kannst, braucht dein Fotoapparat eine Speicherkarte. Es gibt dabei zwei Standards; den SDHC-Standard mit bis zu 32 GB Speicherkapazität und den SDXC-Standard auf dem 64 GB bis 2 TB Daten Platz finden. Wenn du im RAW-Format fotografieren oder viele Fotos schiessen willst, sind mindestens 32 GB empfehlenswert.