Guide d’achat pour vidéoprojecteur

Vous souhaitez acheter un projecteur, mais ne savez pour lequel opter en raison du nombre de modèles et types. Ce guide vous donne quelques conseils avant l'achat d'un projecteur pour vous aider à trouver celui qui vous convient le mieux.

Avec un vidéoprojecteur, tu t’offres chez toi une expérience cinéma grand volume. Les projecteurs et leurs nombreuses options de connexion pour ordinateur portable, smartphone, tablette, tuner multimédia, console de jeux et lecteur Blu-ray affichent par exemple les films, retransmissions sportives ou concerts avec une précision et un contraste impressionnants sur le mur. Les projecteurs sont cependant aussi un excellent choix pour les présentations professionnelles quotidiennes ainsi que pour les joueurs. Des modèles correspondants sont disponibles en de nombreuses variantes et classes de prix et performances. Ce guide d’achat t'aide à trouver le vidéoprojecteur correspondant à tes besoins.

Avant de choisir un vidéoprojecteur adéquat, tu dois prendre en compte quelques critères importants pour limiter judicieusement le choix des appareils. Tu dois d’abord trouver un lieu d’installation optimal pour le vidéoprojecteur afin de pouvoir projeter l’image sur une surface assez large. Ce peut être un mur ou du papier peint blanc, tout comme un écran en tissu ou en plastique. On atteint la meilleure qualité d’image avec un écran. Si tu souhaites remplir une surface de 2,5 m avec l’image vidéo, une distance de 4,5 à 5 m de l’écran est conseillée. Pour une largeur d’image de 4 m, la distance devrait être d’environ 7,5 m.

Le lieu d’installation du vidéoprojecteur est presque le même que celui de la position assise: le vidéoprojecteur peut être positionné à côté ou derrière le sofa ou accroché au plafond grâce à la fixation correspondante.

Pratique: certains fabricants de vidéoprojecteurs proposent également des aides au calcul sur leurs sites Internet afin de conseiller des tailles d’images correspondant à la configuration des pièces et de proposer ensuite des appareils adaptés.

Les nouveaux vidéoprojecteurs courte distance constituent encore une exception pour le calcul de la distance entre lieu d’installation et la surface de projection (jargon technique: «Short Throw Beamer» ou «Short Distance Beamer»). Grâce à une lentille particulièrement incurvée, ils sont en mesure de projeter une image particulièrement large sur l’écran depuis une distance minime. Un tel projecteur courte distance peut être placé environ 30 cm devant un écran et le remplit avec une diagonale d’environ 150 cm. Tu peux agrandir l’image de projection en continu avec un zoom optique. La fonction Lens-Shift de tels modèles est pratique: elle permet un placement légèrement incliné du vidéoprojecteur sans effet de trapèze.

Vidéoprojecteur pour home cinéma, jeux et usage professionnel

Les amateurs de films et les joueurs apprécieront le vidéoprojecteur home cinéma avec les formats d’image 16:9 ou 16:10 pour un rendu de contenus plein format. Les vidéoprojecteurs mobiles à des fins de présentation utilisent généralement le format 4:3. Pour les projecteurs destinés au salon ou aux salles de conférence, la taille et le poids sont plutôt secondaires. Ceux qui doivent par contre transporter leur vidéoprojecteur lors de voyages professionnels apprécieront les dimensions compactes et chaque gramme en moins.

Lorsque le vidéoprojecteur doit être connecté à un ordinateur portable comme source, une résolution XGA (1.024 x 768 pixels) ou WXGA (1.280 x 800 pixels) suffit. Une plus haute résolution donne en règle générale toujours une image plus nette. Lors de présentations, par exemple, le texte est plus net et ainsi plus facilement lisible pour les spectateurs. Les vidéoprojecteurs pour le home cinéma et les jeux doivent être équipés d’une résolution Full-HD 1080p avec 1.920 x 1.080 pixels. Les projecteurs de la toute dernière génération prennent en charge le 4K («Ultra HD») avec 3.840 x 2.160 points images. Les vidéoprojecteurs diffusent en outre la meilleure image avec leur résolution native. Dans le cas contraire, les films, par exemple, sont remis à l’échelle et deviennent éventuellement flous.

Détails de résolution et formats

La résolution indiquée pour le vidéoprojecteur détermine le nombre de points images (pixels) dont une image est constituée. Une plus haute résolution assure un affichage riche en détails. Les valeurs de la résolution indiquent combien de points images sont alignés horizontalement et verticalement.

  • Bezeichnung = Description

  • Seitenverhältnis / Format = Rapport d’aspect / Format

  • Auflösung (Pixel) = Résolution

DLP et LCD: technologies de vidéoprojection concurrentes

La technique de la création d’images peut aussi servir de critère de sélection lors du choix d’un vidéoprojecteur - elle a moins d’influence sur la qualité de l’image, que sur la consommation en électricité et la durée de vie des ampoules. Les vidéoprojecteurs LCD et 3LCD (Liquid Crystal Display) utilisent des cristaux liquides électriques variables pour la création d’images. Ceci résulte en une image paisible avec des couleurs naturelles et de doux dégradés de couleurs. L’inconvénient des projecteurs LCD est en partie une fine grille qui n’est cependant visible qu’en y regardant de plus près. En outre, les appareils LCD ne rendent souvent pas les zones sombres complètement en noir.

Les vidéoprojecteurs DLP (Digital Light Processor) utilisent des disques de couleur à rotation rapide dotés d’un grand nombre de miroirs semi-transparents. Ils proposent un contraste élevé avec de fins détails d’image. Les projecteurs DLP livrent généralement de bons niveaux de noir car ils peuvent rabattre leurs miroirs. Les couleurs sont cependant projetées uniquement l’une après l’autre, ce qui peut entraîner un découpage des couleurs ou un léger effet arc-en-ciel lors de scènes d’action rapides. L’effet est cependant à peine perceptible pour la plupart des spectateurs.

Les projecteurs LCD et DLP utilisent une lampe puissante comme source de lumière, qui s’use au fil du temps et doit être remplacée. La fiche technique du vidéoprojecteur contient généralement une mention de la durée de vie de la lampe. Mais n’aie pas peur: 3.000 heures correspondent environ à 2.000 films, 4.000 épisodes de séries et environ 1.500 matchs de foot. Tu peux donc regarder chaque jour pendant cinq ans un film de 90 minutes ou regarder la télévision quatre heures chaque jour pendant deux ans.

En mode économie, la durée de vie de la lampe double quasiment. Le bruit de fonctionnement qui dérange de nombreux spectateurs se voit de plus réduit. Lors de passages calmes de films, des bruits de 25 dB peuvent déjà être désagréables. Un vidéoprojecteur home cinéma doit dans tous les cas demeurer en dessous de 30 dB afin de ne pas gâcher le film.

Le volume est considérablement influencé par la configuration de la pièce: plus l’image produite est claire, plus les vidéoprojecteurs sont bruyants. En effet, avec l’énergie d’éclairage plus importante, le ventilateur doit dériver plus de chaleur perdue des lampes. Pour le volume du projecteur, prête attention à la valeur correspondante en décibels (dB).

Les vidéoprojecteurs à LED constituent une troisième catégorie de projecteurs - ils fonctionnent en principe de la même manière que les modèles DLP. La lumière nécessaire à la projection de l’image n’est pas produite par une lampe mais par des diodes électroluminescentes (LED). Elles consomment ainsi moins d’énergie et proposent une durée de vie de la source lumineuse plus longue.

Les LED n’illuminent pas de manière aussi claire que les lampes à incandescence mais produisent beaucoup moins de chaleur. Ainsi, les appareils à LED nécessitent, par rapport aux modèles LCD et DLP, de plus petits boîtiers et des ventilateurs à faible rotation. Les vidéoprojecteurs à LED sont donc particulièrement compacts et silencieux.

Luminosité importante pour de l’éclat et du contraste

La distance entre le vidéoprojecteur et le mur et la luminosité dans la pièce sont extrêmement importantes pour son rendement lumineux, qui est indiqué en lumen (lm). La mention habituelle ANSI relative à la clarté de l’image pour les données techniques du vidéoprojecteur se base sur la procédure de test de l’American National Standards Institute (ANSI). Une pièce sombre nécessite en général moins d’intensité lumineuse qu’un salon abondamment éclairé ou qu’une véranda pendant le match de foot de l’après-midi.

Pour mieux t’orienter, tu peux te renseigner toi-même au sujet de la valeur lumen idéale pour tes besoins: pour les pièces très obscures, 100 à 250 lumen par mètre carré (lm/m²) sont conseillés. 250 à 500 lm/m² donnent également de bons résultats même en cas de faible obscurité. Des valeurs de plus de 500 lumen/m² sont nécessaires dans des pièces éclairées et dehors. Le nombre de lumen du vidéoprojecteur se calcule donc par la surface de projection. Si elle n’est que de 5 m² dans une pièce légèrement obscure, alors 1.500 à 2.500 lm/m² sont suffisants. Dans les pièces sombres, la valeur baisse, dans les pièces claires, elle doit être plus élevée.

Dans les données techniques d’un vidéoprojecteur, le contraste, qui indique les différences de clarté maximales possibles entre les zones les plus claires et les plus sombres dans une image, est tout aussi important. Avec un rapport de contraste de 1.000:1, le point le plus clair, par exemple, brille 1.000 fois plus que le plus sombre.

Pour le home cinéma, de nombreux vidéoprojecteurs avec un contraste de 10.000:1, 20.000:1 et même 50.000:1 sont disponibles – 5.000:1 est le minimum acceptable. Si tu souhaites utiliser ton vidéoprojecteur dans un salon sombre, le niveau de contraste doit être comparativement élevé. Ce n’est qu’ainsi que le noir est vraiment représenté en noir intense et que le blanc est vraiment blanc. Pour un vidéoprojecteur à éclairage naturel, par exemple pour salles de conférence, avec une valeur lumen élevée, le contraste n’est plus aussi important. Grâce à la luminosité ambiante, les couleurs noir et blanc sont nettement mieux perçues par le spectateur, même avec un faible niveau de contraste.

De nombreuses possibilités de raccordement

Le vidéoprojecteur est un appareil strictement destiné à la lecture et nécessite donc toujours un appareil source. Celui-ci peut être un PC, un ordinateur portable, une tablette, un smartphone, un boîtier décodeur, un lecteur DVD ou Blu-ray ou une console de jeux. Les possibilités de raccordement du vidéoprojecteur à la source doivent être tout aussi variées.

Outre VGA et DVI, HDMI fait aujourd’hui aussi partie de la norme. MHL (Mobile High-Definition Link) assure la connexion aux appareils mobiles. Le DisplayPort comme connexion numérique est encore peu répandu. Les interfaces sans fil comme le Wi-Fi et Bluetooth ont le vent en poupe. Certains modèles sont aussi équipés de connexions réseau pour charger des films d’un périphérique NAS dans le réseau domestique.

Les vidéoprojecteurs à LED à usage professionnel ont la plupart du temps également un port USB ou un lecteur de carte mémoire pour pouvoir les utiliser entièrement sans PC ou ordinateur portable comme source pour des présentations. Le vidéoprojecteur peut afficher directement sur le mur les formats Office et d’images habituels via le logiciel de lecture intégré.

Transfert de données par radio

S’il est impossible de connecter directement un câble HDMI de la source au vidéoprojecteur et qu’il n’est pas équipé de Bluetooth ou de WiFi, une transmission HDMI sans fil de l’image et du son est possible. Un adaptateur correspondant (par exemple la charge HDMI de Marmitek) est simplement relié à la sortie HDMI de l’appareil de lecture et le deuxième inséré dans l’entrée HDMI du vidéoprojecteur. Un contact visuel entre les adaptateurs n’est pas nécessaire, comme pour le WiFi. Selon le fabricant, des transmissions de signal HDMI sans fil sont possibles jusqu’à 50 m de distance à travers murs et plafonds sans perte de qualité ou retard évident.

Un tel adaptateur WHDI (Wireless Home Digital Interface) utilise une bande de fréquence sans fil de 5 GHz pour la transmission sans fil de contenus vidéo HD. Grâce à la faible latence de moins d’une milliseconde, le WHDI est aussi particulièrement adapté au transfert d’images pour les consoles de jeux. Une autre spécification, WirelessHD (WiHD), utilise la plage de 60 GHz comme fréquence de transmission - ce qui permet une gamme énorme avec des débits (bruts) de jusqu’à 7 Gbits/s via un module de réception simple.

La bonne surface de projection pour le vidéoprojecteur

En principe, un mur blanc ou avec du papier peint blanc suffit, ou un linge de lit tendu comme surface de projection pour le vidéoprojecteur. Un écran permet une lecture de couleurs particulièrement fidèle, claire et riche en contrastes. Il en existe en différentes versions et classes de prix - leur taille dépend de la distance entre le vidéoprojecteur et la surface de projection. Dans notre exemple de calcul plus haut, nous nous basons sur une distance d’environ 4,5 à 5 m. L’écran doit alors avoir une largeur de 250 cm.

Certains écrans sont accrochés au plafond de la pièce ou fixés au mur. Ces écrans de projection manuels se laissent déployer grâce à une poignée. Les modèles particulièrement confortables sont motorisés et télécommandés. Si le vidéoprojecteur possède une connexion 12 volts avec déclencheur, il est également possible d’actionner simultanément un écran de projection motorisé grâce à sa télécommande.

Les écrans à cadre et leur surface totalement plane sont une alternative aux écrans de projection rétractables pour un affichage extrêmement net. Ils s’accrochent au mur comme une photo. Ceci a pour avantage que de légers coups de vent lorsque la fenêtre est ouverte, ne dérangent aucunement - alors que les écrans rétractables flottent dans un tel cas. Les utilisateurs occasionnels d’écrans de projection peuvent avoir recours à un trépied. Il est pliable après usage et se laisse donc facilement transporter. Avec un tel modèle, tu es aussi flexible dans tes activités privées que professionnelles.

Haut-parleurs supplémentaires pour le vidéoprojecteur

Les vidéoprojecteurs sont équipés d’un haut-parleur intégré qui suffit pour les présentations accompagnées d’une bande sonore, mais pas pour vraiment apprécier un film. Il est donc conseillé de recourir à un système de haut-parleurs externe. Il est généralement raccordé au lecteur correspondant. Si ce n’est pas possible, le vidéoprojecteur doit alors être équipé de sorties audio. Un haut-parleur actif avec son propre approvisionnement en électricité est en principe approvisionné via un câble de 3,5 mm en Jacks ou par prise stéréo cinch avec son. Pour le fonctionnement de haut-parleurs passifs, un récepteur stéréo intermédiaire ou un récepteur AV est nécessaire. L’enceinte y est relié par câble.

Bilan: des images brillantes sur grand-écran

Si la configuration des pièces chez toi le permet, un vidéoprojecteur est une bonne alternative à un téléviseur conventionnel. Grâce aux nombreuses possibilités de connectivité, des films de médiathèques en ligne ou des émissions télévisées se laissent diffuser à partir du smartphone ou de la tablette - avec ou sans câble. Des mini-vidéoprojecteurs pratiques sont disponibles pour une utilisation professionnelle. Ils peuvent facilement être transportés dans une mallette.

Outre le budget, ce sont surtout la technique - LCD, DLP ou LED - ainsi que les données techniques au sujet de l’intensité lumineuse, du contraste et de la résolution qui jouent un rôle essentiel. Pour une expérience cinématographique inoubliable, tu auras également besoin d’un grand écran et d’un système audio.